Votre hallux valgus est-il chirurgical ?

On bénéficie d’une chirurgie pour une ou plusieurs des raisons suivantes :

  • une douleur qui limite les activités quotidiennes en incluant la marche même avec le port de chaussures adaptées. Vous trouverez la marche difficile dès quelques centaines de mètres même avec des chaussures de sport.
  • Une inflammation du gros orteil avec un gonflement ,une bursite qui ne sera améliorée ni par le repos ni par les médicaments.
  • Une déformation du gros orteil vers le deuxième orteil qu’il peut recouvrir ce qui entraîne une gêne au chaussage
  • Un enraidissement du gros orteil associé souvent à l’enraidissement des autres orteils en particulier du second. Les orteils sont recourbés avec une impossibilité d’extension .
    Ces déformations sont la conséquence de l’hallux valgus, par perte d’appui du premier métatarsien et déviation du gros orteil.

Les griffes d’orteils touchent d’abord le deuxième orteil qui peut-être le seul élément douloureux. Celui-ci a perdu sa place, la chirurgie nécessite la correction de la déformation du deuxième orteil mais aussi la correction de la cause : l’hallux valgus

Le pied rond antérieur : l’appui au sol n’est plus assuré par le gros orteil et le premier métatarsien, il se reporte alors sur la partie moyenne de l’avant pied, source de douleurs plantaires ou métatarsalgies. Un traitement spécifique est nécessaire en association à la correction de l’hallux valgus.

  • Inefficacité des antalgiques et des anti-inflammatoires pour soulager la douleur.
  • Aucune amélioration avec les traitements de podologie .

L’examen clinique, des bilans spécifiques du pied et des radios permettent d’évaluer votre handicap et de prévoir une chirurgie.

Le chirurgien vous expliquera la technique qu’il utilisera pour corriger les déformations existantes. Il vous informera sur les bénéfices et les risques de ce type de chirurgie.