Les avantages de la voie d’abord antérieure mini invasive

La technique AMIS® (ou mini invasive) va produire moins de traumatismes chirurgicaux que les autres techniques car elle NE COUPE PAS LES MUSCLES, ce qui facilite une récupération rapide.

AMIS® peut potentiellement procurer les avantages suivants :

  • Petite cicatrice cutanée : avec AMIS®, l’incision cutanée est souvent plus courte que pour une technique «conventionnelle» et donc la cicatrice est réduite.
  • Limite la boiterie : la technique AMIS® protège les muscles, les vaisseaux sanguins et les nerfs ce qui réduit les risques de boiterie.
  • Diminution de la douleur postopératoire : en comparaison avec les techniques chirurgicales « conventionnelles », l’approche AMIS® peut réduire les douleurs postopératoires puisque aucun muscle n’est coupé.
  • Réduction du risque de luxation (la luxation est la séparation de la tête fémorale du cotyle). Grâce à la technique AMIS® la préservation des muscles améliore fortement la stabilité de la hanche. Le risque de luxation est minime et les limitations de mouvements postopératoires, généralement prescrits avec les autres techniques, ne sont pas nécessaires. De plus, le risque de luxation est réduit car la technique AMIS® est effectuée par l’avant de votre corps et la luxation est généralement liée aux dommages postérieurs de la structure de votre corps.
  • Séjour hospitalier écourté.
  • Moins de pertes sanguines : La préservation des muscles et des vaisseaux peut réduire la perte sanguine. Les transfusions sont rares et l’incidence de caillots sanguins dans les jambes (thrombose veineuse profonde) est potentiellement réduite.
  • Réhabilitation rapide : La réhabilitation peut généralement commencer le jour même de l’opération, en accord avec votre médecin. Se lever et marcher avec des cannes peut commencer immédiatement (avec accord de votre chirurgien).
  • Retour plus rapide aux activités journalières : Grâce à la technique AMIS®, le retour aux activités journalières est plus rapide. Vous pouvez conduire si vous êtes capable d’entrer et de sortir de votre voiture sans la nécessité de prendre des antidouleurs et si vous avez un bon contrôle de votre jambe. Selon votre condition générale, et avec l’autorisation du chirurgien vous pourrez reprendre la conduite après une durée obligatoire de convalescence de 10 jours.
    Le but principal du remplacement total de hanche AMIS® est de minimiser l’endommagement des muscles, des vaisseaux sanguins et des nerfs autour de l’articulation. La technique AMIS est la meilleure approche chirurgicale pour atteindre ce but.

Préparation pour votre opération

Avant le remplacement total de votre hanche, votre chirurgien vous prescrira différents examens pour juger votre condition et garantir qu’il n’y a aucun facteur pouvant interférer avec votre opération.

  • Un bilan sanguin et un examen cytobactériologique des urines.
  • Une consultation avec votre chirurgien dentiste afin d’éliminer un foyer bactérien dentaire susceptible d’entrainer le passage d’un germe dans le sang et sa fixation sur la prothèse.
  • Une consultation avec un des praticiens qui effectuera l’anesthésie lors de votre opération, apportez lui la liste complète des médicaments que vous prenez, incluant les doses et durées.
  • Une consultation cardiologique avec un électrocardiogramme peut éventuellement être demandée.
  • Des cannes anglaises pour faciliter la reprise de la marche en post opératoire.

A la clinique.

N’OUBLIEZ PAS DE PRENDRE AVEC VOUS:

  • Une liste complète de vos médicaments, incluant les doses et les durées;
  • Tous les documents pour l’admission à l’hôpital, incluant votre carte d’assurance;
  • Tout équipement (supports de marche, cannes, etc.) demandé par votre médecin.

La durée de l’opération varie entre 1 et 2 heures.
Elle sera précédée par une préparation préopératoire et suivie par un monitorage dans la salle de réveil. La durée hors de votre chambre sera plus longue que la durée opératoire cela est du au temps nécessaire pour la préparation à l’opération, pour l’administration de l’anesthésie et le monitorage postopératoire.
L’important est d’éliminer la douleur. N’hésitez pas à appeler, même au milieu de la nuit, pour obtenir un antidouleur. Un contrôle régulier sera fait par les infirmières.

Le personnel spécialisé prendra soin de votre récupération dès le premier jour après l’opération, en définissant le programme de réhabilitation approprié à votre état.
Il vous suivra tout au long de votre récupération graduelle.